Témoignage d’une expatriée au Québec

1

Juin, 2022

Québec

Témoignage

 

Sarah travaillé dans le marketing pour finalement entreprendre une reconversion professionnelle dans le tourisme ici au Québec!

Elle travaille chez nos amis d’Authentik Canada et elle nous a fait le plaisir de répondre à nos questions.

Sortez les pop-corn, mettez une petite playlist sympa et profitez du témoignage d’une expatriée au Québec, authentique et bienveillant!

Le témoignage de Sarah, expatriée au Québec :

1 – Pour commencer, peux-tu nous dire qui tu es, d’où tu viens et quel âge as-tu ?

Je m’appelle Sarah, je viens de Normandie et j’ai 35 ans.

2 – Pourquoi tu as immigré au Canada ?

Je suis venue pour la première fois en PVT en 2009. Je voulais voyager un peu après mes études. Accompagnée de mon conjoint, on a travaillé dans le domaine du plein air au Saguenay, puis on a acheté un petit van et on a traversé le Canada et les États-Unis. Le retour en France a été difficile à la suite de cette expérience qui m’a littéralement changé. 

On a donc entrepris des démarches pour y retourner le plus vite possible. On a fait une demande de résidence permanente. Mais comme les délais étaient longs, on a fait une demande de stage de perfectionnement en partenariat avec l’OFQJ en attendant de la recevoir.

3 – Tu habites dans quelle ville ? Et pourquoi avoir choisi cette destination ?

Nous sommes actuellement à Montréal, ça fait 4 ans que nous y habitons. Après 8 ans de vie au bord du fjord, on avait le goût de découvrir autre chose et d’essayer la grande ville ! On l’a essayé, mais les amoureux de nature que nous sommes n’y trouvent pas leur compte. On vient donc de prendre la décision de quitter Montréal.

4 – As-tu fait ton projet d’expatriation seul ou avec quelqu’un ?

Avec mon conjoint 

5 – Quel(s) visa(s) as-tu obtenu au cours de ton aventure Canadienne ?

J’ai commencé par un PVT, puis stage de perfectionnement en attendant la RP. Nous sommes citoyens canadiens depuis avril 2018.

Tu as quelle formation et dans quel domaine travailles-tu ? 

En France, j’ai fait un BTS Négociation et Relation Client puis une licence commerce et marketing. J’ai fait ces 3 années en alternance dans une banque.

C’est en arrivant au Québec que j’ai acquis mon expérience dans le tourisme.

Je suis maintenant responsable de contenu et réseaux sociaux pour Authentik Canada, une agence de voyage spécialisée dans les road-trips sur mesure.

6 – Comment as-tu trouvé ton emploi ? As-tu eu des difficultés pour le trouver ?

J’ai trouvé mon emploi actuel grâce à Instagram !

On se suivait mutuellement depuis plusieurs années avec la fille qui m’a embauché. Elle était venue au Cap Jaseux au Saguenay où j’ai travaillé plusieurs années, mais je ne l’avais jamais croisé. Elle a ensuite suivi mes différents road trips à travers le Canada et les États-Unis. Je lui ai laissé savoir que je déménageais à Montréal et un jour je lui ai demandé si elle avait des lieux à me conseiller pour un brunch. 

Elle m’a donné sa meilleure adresse et m’a demandé si je savais gérer des réseaux sociaux. Une heure plus tard, je prenais un café avec elle et elle m’expliquait qu’elle avait besoin d’un coup de main.

Quand on s’est rencontré pour qu’elle m’explique la job, j’étais à deux semaines d’accoucher.

7 – Peux-tu nous parler de la différence entre faire ton métier ici VS en France ?

Quand je suis rentrée en France après mon PVT, je ne voulais plus travailler en banque. Lors de mes rencontres à Pôle Emplois, je faisais face à un mur. Ils ne comprenaient pas que je désirais changer d’orientation. 

Le métier que je fais actuellement, je l’ai appris sur le tas. Je me suis formée seule et on m’a laissé ma chance. Jamais on ne m’a demandé quels étaient mes diplômes ou si j’avais 15 ans d’expérience.

Ici, on ne te met pas dans une case. Si tu es bon dans ce que tu fais, peu importe les diplômes que tu as décrochés, on te donne une chance.

8 – Comment s’est passé ton intégration ? Des conseils pour les futurs immigrants ?

Au Saguenay, j’ai travaillé dans un parc d’Aventures, c’est devenu des amis, une famille. On a vécu des moments extraordinaires avec des québécois qui nous ont ouverts leur porte.

En arrivant à Montréal, on a du tout recommencer. Cette fois-ci, on a plutôt rencontré des expatriés, avec qui on a créé des liens forts.

9 – As-tu rencontré des difficultés particulières lors de ton aventure ?

La seule difficulté que j’ai, c’est de m’adapter à l’interminable hiver québecois. La neige et le froid ok, mais pas pendant 5 mois (voir 6 si on n’est pas chanceux lol).

10 – Quels sont pour toi les plus grands avantages de ton aventure d’expat au Canada ?

Je pense que je suis devenue quelqu’un qui s’adapte très facilement à toutes les situations et avec une grande ouverture d’esprit.

Je ne sais pas comment ça se serait passé si j’étais restée en France, mais je ne pense pas que j’aurais été aussi épanouie professionnellement.

11 – Et quels sont pour toi les plus grands inconvénients à ton aventure d’expat au Canada ?

Être loin de la famille, des potes. Depuis qu’on a notre petite fille, on trouve ça encore plus difficile. On a décidé de rentrer un an en France, on verra ce que l’avenir nous dira, rester ou retourner au Canada ?

12 – Selon toi, as quoi doivent s’attendre les personnes qui vont bientôt rejoindre le Canada? Et comment peuvent-ils se préparer au mieux pour réussir leur projet ?

À quoi s’attendre ? Ça dépend de l’état d’esprit dans lequel tu viens, des choix que tu fais, où tu vas. Dans tous les cas, c’est l’expérience d’une vie.

Je n’ai pas vraiment de conseils à donner pour la préparation du projet, nous ça , c’est fait naturellement, rien n’était calculé. Juste un voyage d’un an qui s’est transformé en 10 ans 😉

    témoignage d'une expatriée au Québec

    C’était le témoignage d’une expatriée au Québec : Sarah!
    Et vous, quand est-ce que vous venez ?

    C’était le témoignage de Sarah.

    On espère qu’il vous aura plus, si vous avez des questions pour elle ou bien pour nous, vous pouvez laisser un commentaire en dessous, on reviendra au plus vite vers vous.

    Et pour ceux qui souhaiteraient marcher dans les pas de Sarah et venir tenter leurs chances au Canada, vous pouvez prendre votre projet par les cornes et rejoindre la famille Canada Explorers !

     

    On vous attend avec impatience!

    Pablito

        Article rédigé par Sarah – Grand maître en expatriation