Immigrer au Canada : vos différentes options

Immigrer au Canada : vos différentes options

Immigrer au Canada :
vos différentes options

28

Juillet, 2022

Canada

Options

Immigration

 

Venir au Canada, c’est possible.

Mais il existe plus de 100 manières de venir au pays de l’érable.

Elles changent en fonction de votre âge, votre situation, ou vous souhaitez vous expatrier ou encore pourquoi vous voulez venir.

Bref, c’est un parcours parfois rapide, parfois très long.

Mais dans cet article « immigrer au Canada : vos différentes options » nous allons regarder ce qui s’offre à vous.

Évidement, chaque cas est différent et pour avoir une analyse complète et personnalisée, nous vous renvoyons vers notre partenaire maître Paul Vigneron, spécialiste en immigration au Canada et qui pourra à coup sûr vous orienter.

C’est parti!

Permis fermés et permis ouverts pour le Canada

Vous en aurez forcément entendu parler si vous avez fait quelques recherches sur l’immigration au Canada. Il existe 2 grandes familles de permis : les permis fermés et les permis ouverts donc.

Regardons de plus prêt à quoi ils correspondent et quels sont-ils ?

Les permis fermés :

Ce sont des permis liés À UN SEUL ET UNIQUE EMPLOYEUR.

C’est-à-dire que votre emploi sera au centre de votre projet d’immigration et nécessaire pour pouvoir venir légalement au Canada.

Vous serrez ensuite lier à cet employeur, mais pas de panique, un changement de poste ou d’entreprise est possible sans souci, mais il nécessitera obligatoirement un changement des conditions de votre permis au préalable. Bref, des démarches seront nécessaires pour changer votre situation professionnelle.

 

Parmi les permis de travail fermés, nous avons :

 

Ce sont les permis les plus accessibles en général, mais attention, trouver un emploi à distance restera votre tâche la plus importante pour immigrer au Canada, parfois, c’est rapide et simple, parfois, c’est la croix et la bannière!

Oui, être lié à un employeur peut paraître plus contraignant, mais c’est une façon très commune d’immigrer au Canada et comme mentionné, vous êtes ensuite libre de changer d’emploi si jamais vous ne vous y sentez pas au mieux. Il faudra juste bien s’y prendre.

Les permis ouverts :

Sur le papier, c’est un peu plus sexy!

Vous pouvez TRAVAILLER POUR N’IMPORTE QUEL EMPLOYEUR.

Vous pouvez donc venir au Canada déjà avec un emploi ou sans et chercher une fois sur place.

Vous êtes libre de changer d’emploi, de province (sauf exception), de ville et de métier sans faire aucune démarche au préalable avec l’immigration.

Bref, c’est le Graal pour être serein et libre de ses mouvements.

 

Les permis de travail ouverts sont moins nombreux, voici les plus connus :

 

Attention, si ces permis ouverts semblent plus « attractifs » ils ne sont pour autant pas simples à obtenir et c’est pourquoi les permis fermés restent souvent les premières options des futurs immigrants.

Par exemple :

  • Pour le PVT, il faut remplir les conditions pour y être éligible, notamment avoir moins de 35 ans, et ensuite, il faut être tiré au sort!
  • Pour le permis de conjoint de fait, il faut encore que votre conjoint est un emploi dit qualifié avec des fiches de paie pour prouver son activité. Et il faudra ensuite avoir un dossier prouvant votre relation de conjoint de fait.
  • Pour les permis postdiplôme il vous faudra prouver que vous avez bien étudié dans un établissement reconnu au Canada pour en bénéficier.
  • Pour les permis transitoires, ils sont là pour éviter aux personnes en attente de leurs résidences permanentes de pourvoir être en situation de travailler, il faut donc déjà avoir un parcours d’immigration au Canada.
Immigrer au Canada vos différentes options

Du coup, immigrer au Canada : vos différentes options ?

Bref, votre première mission va être de débroussailler cette jungle de permis et comprendre lequel est le plus adapté à votre situation. 

Pour ça, l’avis d’un avocat est primordial pour partir dans la bonne direction et trouve votre option pour immigrer au Canada.

Vous pouvez prendre une consultation avec notre avocat maître Paul Vignerons ici.

Ou encore rejoindre la famille Canada Explorers de ce pas pour commencer votre projet d’immigration et avoir automatiquement une consultation avec maître Paul Vigneron.

On vous attend et en attendant, prenez soin de vous la famille

    Article rédigé par Paul Personnaz – Maître spirituel en expatriation

    Top 5 des lieux à découvrir au Québec

    Top 5 des lieux à découvrir au Québec

    Top 5 des lieux à découvrir au Québec

    1

    Septembre, 2022

    Québec

    Découverte

    Voyage

     

    Bon ce classement est subjectif!

    Car je le fais en fonction de mes propres expériences, mais surtout, je n’ai pas vu tout ce qu’il y a, à voir au Québec!

    Mais suite à mes 4 années dans la belle Province, je me suis dit qu’il était temps de sortir mon top 5 des lieux à découvrir au Québec!

    Évidement j’attends vos coups de cœur à vous en commentaire ou même les lieux que vous n’avez pas encore découverts, mais qui vous font rêver!

     

    Mon top 5 des lieux à découvrir au Québec

    1 – Le belvédère du Mont-Royal

    Quand on arrive à Montréal, c’est l’endroit où il faut aller!

    Tout d’abord, car le chemin pour se rendre au belvédère est très sympas été comme hiver, puisqu’il vous fera gravir le célèbre Mont Royal. Bref, vous marcherez en pleine nature au cœur de la ville! 

    Ensuite, la vue imprenable sur Montréal sera la récompense la plus incroyable pour découvrir (ou redécouvrir) cette ville magnifique!

    Enfin, tu auras la photo la plus instagramable de ton séjour à Montréal 🙃 

    5 lieux à découvrir au Québec

    2 – Le lac Wapizagonke

    Ce lieu magique n’est qu’à 2 h 30 de route de Montréal, mais il vous dépaysera complétement!

    Quand vous pensez Canada, vous imaginez forcément des lacs magnifiques, des montagnes et des forêts! Et bien, vous aurez tout au même endroit au Lac Wapizagonke situé dans le parc national de la Mauricie!

    Si vous en avez l’opportunité, nous vous recommandons de prendre un emplacement pour votre tante et de louer un canot pour voguer sur ce lieu incroyable! 🚣‍♀

     

    5 lieux à découvrir au Québec

    3 – Le Parc du Mont-Mégantic

    Lieux incontournables pour observer les étoiles au Québec, ce parc national abrite des observatoires parmi les plus performants du pays.

    Le parc est magnifique et il n’y a pas vraiment de moment pour profiter du lieu.

    Mais si nous devions en choisir un nous vous conseillerions forcément d’y aller en été pendant les perséides. C’est la période de l’été ou les étoiles sont le plus prolifiques et les étoiles filantes de sorties! 

    Effet garanti!! ⭐

    5 lieux à découvrir au Québec

    4 – Le vieux Québec

    Le Québec est le parfait mélange entre l’Europe et l’Amérique du Nord.

    Et la ville de Québec est peut-être la plus belle gardienne de l’héritage européen de cette magnifique province.

    Son air bucolique, son charme et son architecture vous permettrons de vous ressourcer dans une province qui n’est pas si vielle que ça après tout.

    Profitez de la vue devant le château Frontenac et surtout, perdez-vous dans les petites rues de la vielle ville! ⛪

     

    5 lieux à découvrir au Québec

    5 – La vallée des fantômes

    Située en plein cœur du parc national des Monts Valin proche du Saguenay, c’est le paradis de la raquette!

    Pour le coup, si nous vous recommandons bien une saison pour y aller, c’est l’hiver.

    Les paysages sont à couper le souffle et la neige recouvre absolument tout, d’où ce fameux nom de vallée des fantômes. Car oui, les sapins ressemble plus à gaspére qu’à autre chose!

    De la neige et des points de vue incomparables : c’est ça le Québec! ⛄

     

    5 lieux à découvrir au Québec

    Bon, il reste tellement de lieux iconiques que nous aurions aimé partager avec vous!

    Peut-être pour un prochain article!

    En attendant, il fallait faire un choix et voici donc notre Top 5 des lieux à découvrir au Québec!

    Maintenant, partage nous tes coups de cœur et/ou les lieux que tu aimerais découvrir!

    Et si jamais tu aimerais venir découvrir le Canada et t’y installer pour de bon, n’oublis pas notre programme qui t’accompagne de A à Z dans ce grand projet de vie!

    On se capte vite,

    Pablito 🍹

     

    Article rédigé par Paul – Co-fondateur chez Canada Explorers

    Un PVT pour deux personnes

    Un PVT pour deux personnes

    Un PVT pour

    deux personnes

    La suite 

    26

    Juillet, 2022

    Colombie-Britannique

    PVT

    Vancouver

     

    Il y a quelques semaines, Jennifer nous parlait de son immigration avec un PVT pour deux personnes!

    Comment elle s’organisait pour venir avec son conjoint qui lui était en visa touristique et comment ils planifiaient de régulariser leur situation.

    D’ailleurs, si nous n’avais pas lu la première partie de son aventure, vous pouvez le faire tout de suite en cliquant ici !

    Elle nous avait laissé avec comme objectif de faire le tour du poteau avec son conjoint pour lui permettre d’obtenir un permis de conjoint de fait.

    Voyons la suite de leur aventure 🍿

     

    Canada day : un jour de fête.. 

    Le 1er juillet, jour de la fête du Canada, on s’est dit : “C’est le moment parfait pour faire une demande de visa de conjoint de fait! Mais bon, ça passe ou ça casse.. Soit les douaniers sont de bonne humeur parce qu’aujourd’hui c’est la fête nationale de leur pays, soit ils sont dégoutés parce qu’ils doivent travailler alors que tout le monde fait la fête, et ils vont être plus coriaces !”

    On a pensé positivement! Pour nous, faire la demande de visa de conjoint de fait en faisant le tour du poteau le jour de la fête du Canada, c’était de bon augure, ça ne pouvait que nous porter chance ! Et puis, c’est beau de se dire qu’on est accueilli par ce joli pays, le jour de sa fête. « Ça fait du sens » comme on dit au Québec !

    Nous voilà donc partis à 7h du matin le 1er juillet, de Vancouver, direction Point Roberts/Boundary bay, petit poste frontalier entre les USA et le Canada. De Vancouver, quand tu n’as pas de voiture, c’est le poste le plus simple à atteindre en transport en commun. Après un bus, un train, un autre bus et un peu de marche, nous arrivons à pied à la frontière des USA (deux heures plus tard quand même).

    Point important auquel on n’avait pas pensé avant d’être en route pour la frontière : il faut remplir ArriveCAN avant d’y aller ! Ils ne vérifient pas forcément, mais c’est toujours mieux de l’avoir fait, même si techniquement, en faisant le tour du poteau, on ne sort pas du pays, les douaniers canadiens nous ont demandé si nous l’avions rempli. Pour ceux qui ne sont pas au courant, ArriveCAN, c’est un formulaire à remplir en ligne ou sur l’application, qui indique d’où vous venez, à quelle heure vous arrivez sur le territoire canadien, quel est votre statut au Canada, si vous arrivez par bateau, avion, à pied, en voiture, en train, et votre statut vaccinal.

     

    C’était un petit aparté, mais revenons à nos moutons !

     

    Le douanier USA nous demande d’approcher, regarde nos passeports et on lui dit tout de suite qu’on veut juste faire le tour du poteau (flagpoling en anglais) pour faire une demande visa de travail. Très gentiment, il nous dit de retourner vers le bureau frontalier canadien et de dire que nous sommes venus le voir et que nous faisons le tour du poteau. Pas de petit papier, tampon, rien du tout! J’ai l’impression que ça dépend de la personne sur laquelle on tombe.

    Retour vers le bureau frontalier du Canada, on nous demande d’approcher, on lui explique ce que nous sommes venus faire : flagpoling et demande de Spousal Open Work Permit. Il demande mon statut au Canada, celui de mon copain. Puis, il veut voir mon visa de travail, et il me demande quel est mon numéro CNP. Ensuite, il demande si on a rempli ArriveCAN, si on ramène de l’alcool, des armes, de la drogue (les questions de bases quoi), et puis il nous passe un petit papier jaune et nous indique où nous présenter à l’intérieur pour déposer notre dossier.

     

    (Ah et petit truc bien relou : je suis choisi aléatoirement pour faire un test covid à la maison sous 24 heures ! 🙄 Il m’a filé un kit et c’est vraiment pas simple pour s’enregistrer, prendre un rdv pour faire le test en visio avec quelqu’un qui te regarde, puis déposer le spécimen à la pharmacie et attendre de longs jours avant que le résultat du test arrive, avec le gouvernement qui t’appelle pour savoir si t’as fait ton test ou pas !! RELOU)

    Masque obligatoire à l’intérieur ! Mais ils en donnent si vous avez oublié. On se présente, on explique ce qu’on vient faire ici, le douanier me demande si j’ai mon visa de travail, mes fiches de paye, la lettre de l’employeur, un certificat de mariage ou déclaration d’union de fait. Je lui montre mon énorme dossier et puis il me dit “I’ll take everything!”. Il prend aussi le passeport de mon conjoint et pose le tout dans un casier et nous demande de nous assoir. On s’exécute. Une dame prend notre dossier 10 minutes plus tard, nous pose un peu les mêmes questions : depuis quand êtes-vous sur le territoire canadien Monsieur, avez-vous déjà obtenu un permis de travail ? (Je pense que cette question était pour savoir s’il avait déjà fait ses données biométriques, ce qui n’était pas le cas). Puis, elle nous dit qu’ils ont déjà pas mal de dossiers à traiter donc elle nous propose de revenir une heure plus tard et nous donne un rdv à 11h (il était 9h45) pour faire le dossier. Elle demande avant de partir que Boo paye 155$ pour la demande de permis de travail ouvert.

    C’est Canada Day, il fait super beau, y’a un petit parc à côté, avec plein de stands, l’ambiance est à la fête, on nous distribue des petits drapeaux canadiens 🇨🇦, ça sent bon tout ça pour le visa de conjoint de fait 😃.

    Une heure plus tard, on rentre de nouveau dans le bureau frontalier canadien, le stress monte… Est-ce qu’ils vont accepter notre dossier ou non ? On attend… Au bout de 10 minutes, un douanier prend le dossier, regarde un peu tous les documents et puis il nous dit (en anglais bien sûr) : “Vous n’avez pas les documents en anglais ? Parce que moi, je ne parle pas français…” Mince, c’est mal parti… Je lui explique que je travaille pour une organisation francophone, donc mon contrat est en français, ainsi que la lettre de mon employeur. Ça ne change pas vraiment son humeur et il repart à son bureau… Heureusement, une des agentes frontalières comprenait un peu le français et elle lui dit que mon code CNP est bien un travail qualifié! OUF 🥵

    Il continue sa paperasse, puis se lève et demande à mon conjoint de le rejoindre dans une pièce : prise de données biométriques 🙏 ça commence à sentir bon !

    Une heure plus tard, il nous appelle, le visa permis de travail ouvert est dans ses mains !!! 😍

    Il nous rappelle deux ou trois choses sur le permis de travail ouvert, nous demande de payer le reste (185$) et nous dit que la prochaine fois, il faudra venir avec des papiers en anglais ou sinon aller à un autre bureau, car celui-ci n’est pas bilingue 😳 Étrange tout de même, sachant que les deux langues officielles de ce pays sont le français et l’anglais!

    Bref, ce fut stressant, surtout tout le processus en aval pour faire le dossier, mais finalement on ressort avec le meilleur cas de figure : 2 permis de travail ouvert avec la possibilité de travailler pour qui on veut, où on veut, et même de travailler à son compte.

    Elle n’est pas belle la vie ?!

    Cheers ✌️

    Jen & Laurie

    C’est donc possible d’immigrer avec un PVT pour deux personnes

    Mais soyons franc, c’est un casse-tête.

    Il vaut mieux bien se préparer et bien mettre, s’assurer que sa situation est en règle.

    Pour ça et comme toujours, on vous invite à prendre une consultation avec notre avocat pour voir comment mettre le plus de chance de votre côté en fonction de votre situation personnelle. C’est un petit investissement qui peut changer beaucoup de chose !

    Et surtout en PVT n’oubliez pas de vous assurer! Nous avons d’ailleurs un bon plan de 5% avec la meilleure assurance du marché : Chapka! Profitez de notre bon plan assurance PVT ici!

     

    Bonne semaine la famille,

    Pablito ✌️

    Article rédigé par Jennifer – Serial Expat de l’ouest

    Témoignage : Travailler dans la restauration à Montréal

    Témoignage : Travailler dans la restauration à Montréal

    Témoignage d’Elisa: Travailler en restauration à Montréal

    9

    Juillet, 2022

    Restauration

    Cuisine

    Montréal

     

    Travailler dans la restauration à Montréal VS en France 🥊

    Cherchez l’erreur 🤬

    𝗖𝗵𝗲𝗳 𝗱𝗲 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝗲 𝗲𝗻 𝗙𝗿𝗮𝗻𝗰𝗲 🇲🇫

    💰 2000 à 2350€ brut par mois
    👨🏻‍🍳 5 jours par semaine
    🏖️ 2 jours de congés
    🗓️ Travail en coupure (9h-15h puis 18h-23h)
    ⏰ 50h par semaine

    𝗖𝗵𝗲𝗳 𝗱𝗲 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝗲 𝗮𝘂 𝗖𝗮𝗻𝗮𝗱𝗮 🇨🇦

    💰 18$ de l’heure + pourboires partagés
    👨🏻‍🍳 4 jours de travail par semaine
    🏖️ 3 jours de congés
    🗓️ Travail en continu (13h-23h)
    ⏰ 40h par semaine

    Alors ça vous dit de venir travailler dans la restauration à Montréal ?

    Ça tombe bien, aujourd’hui on vous partage le témoignage d’Elisa !

     

    1. Présente-toi (âge, ville dans laquelle tu vivais avant de t’expatrier)

    Je m’appelle Elisa, j’ai 25 ans et avant d’arriver à Montréal, j’habitais à Strasbourg.

    2. Pourquoi avoir choisi le Canada ?

    Je suis venu au Canada avec mon conjoint pour vivre une expérience à l’étranger et pouvoir visiter un autre continent.

    3. Où habites-tu ? Pourquoi avoir choisi cette destination ?

    On a choisi Montréal car c’est une ville francophone et nous avions un peu peur de nous lancer dans une immersion anglophone, alors que nous ne pratiquons plus l’anglais depuis la fin de nos études.

    4. Quel permis de travail as-tu ?

    J’ai pu partir grâce à mon statut de conjoint de fait (qui doit être justifié par au minimum une année de vie commune), ce qui me donne droit à un permis de travail ouvert (PTO).

    5. Quel métier exerces-tu ?

    Je travaille dans la restauration à Montréal : je suis cuisinière.

    6. Comment as-tu trouvé ton emploi ?

    En arrivant à Montréal au début du mois de Mars, je n’ai pas mis très longtemps à trouvé du travail dans mon métier. Étant cuisinière, ça été assez facile, car le milieu de la restauration cherche toujours du personnel. J’ai déposé mon CV dans un seul restaurant, où j’avais mangé et vraiment apprécié la cuisine du chef. J’ai eu un petit entretien avec le chef et patron de l’établissement, qui s’est suivi d’un essai d’une semaine et conclu par une embauche.

      J’ai déposé mon CV dans un seul restaurant !

      7. Peux-tu nous parler de la différence entre ton métier ici VS en France?

      Je trouve qu’au Canada on fait plus attention au bien-être du personnel, surtout pour ceux qui viennent de la restauration où il arrive très souvent que notre santé soit mise de côté, ici on veille à ce que vous soyez le mieux possible dans votre corps et votre tête pour être efficace. Il y a aussi le fait d’être payé à l’heure qui permet d’avoir un meilleur salaire et une reconnaissance réelle du temps et du travail réalisé en entreprise, c’est assez gratifiant.

      8. Comment s’est passée ton intégration ? Des conseils pour les futurs immigrants ?

      Le Canada est un pays très accueillant et les gens y sont gentils, ils ne jugent pas autant qu’en Europe.
      Cependant, je trouve que les besoins de la vie courante (surtout aller à l’épicerie) coûtent vraiment chers, ainsi que tout ce qui est médical. On a beau savoir avant de partir que la couverture sociale en France est très avantageuse, on se rend compte en arrivant ici qu’il ne vaut mieux pas avoir besoin d’aller chez un praticien.

      9. Comment envisagez-vous la suite de votre aventure ?

      Pour le moment, nous avons décidé de faire nos 2 ans de visa, pour lui un jeune professionnel (JP) et pour moi un permis de travail ouvert, puis de rentrer un peu en France et de revenir ensuite pour faire un road-trip avec un PVT.

      Pour la suite on verra ce qu’on choisi entre le Canada ou la France.

      Un petit mot à rajouter pour la fin ?

      En tout cas, j’aime énormément la ville, elle est assez dynamique et il y a plein d’endroits à voir et beaucoup de parcs, c’est une ville très nature !
      C’est une expérience que je suis très heureuse de vivre !

       

       

       

      Travailler dans la restauration à Montréal

      Être payé à l’heure ça change la vie !

      Alors si toi aussi tu as envie de travailler dans la restauration à Montréal, contacte Bastien Planchat sur LinkedIn car nous sommes à la recherche de chefs de partie garde-manger / entremétier / grillardin / pizzaiolo pour de beaux établissements.

      Et les conditions de travail font rêver : 4 jours de travail par semaine, 3 jours de repos, 40h par semaine, horaires en continu (13h à 23h), alors n’attend plus et découvre nos offres d’emploi dès maintenant

      Témoignage d’Elisa Ayme – Cheffe de partie à la Fabrique

      Top 10 des métiers les mieux payés au Canada en 2022

      Top 10 des métiers les mieux payés au Canada en 2022

      Top 10 des métiers les mieux payés au Canada en 2022

      15

      Juillet, 2022

      Métiers

      Salaires

      Canada

       

      Oui, il existe plein de raisons de venir s’expatrier au Canada!

      Car c’est un pays prometteur et surtout avec de belles perspectives pour les prochaines années.

      Alors, chez Canada Explorers on t’avait rédigé un article sur les 10 raisons de s’expatrier au Canada! Les 10 raisons pour lesquelles vous DEVEZ vous venir au Canada (et avec notre programme bien sûr 😇).

      Mais gagner un bon salaire va aussi te changer la vie…

       

      Gagner un salaire à 6 chiffres !

      Depuis la pandémie de COVID-19, les salaires ont augmenté dans de nombreux secteurs. Ceci s’explique en partie par la pénurie de main d’oeuvre qui frappe le Canada. Les employés n’hésitent plus à négocier leurs salaires et les entreprises doivent réajuster leurs propositions pour coller aux prix du marché (et de leurs concurrents). Vous pourriez donc avoir un salaire vous permettant de bénéficier d’une qualité de vie sans égal. Découvrez donc le top 10 des métiers les mieux payés au Canada en 2022 réalisé par l’agence Randstad pour savoir si vous aussi, vous pourriez gagner un salaire à 6 chiffres !

        argent

        Le top 10 des métiers les mieux payés au Canada en 2022

        1) Développeurs de logiciels et Ingénieurs en logiciels
        2) Contrôleur financier
        3) Directeur d’usine
        4) Directeur de la programmation d’applications
        5) Directeur marketing
        6) Directeur du développement commercial
        7) Architecte en nuage
        8) Directeur des opérations informatiques
        9) Ingénieur électricien
        10) Directeur de projet de construction

          Triple tes chances de décrocher un poste avec un CV canadien

          Top 10 des métiers les mieux payés au Canada en 2022

          On ne le répetera jamais assez mais les codes sont différents entre la France et le Canada. 

          Rédiger ton CV canadien c’est la première chose à faire lors de ta recherche d’emploi. Inutile de postuler si tu ne l’as pas fait : tu perds ton temps. Et tu risques de t’épuiser…

          Pour te faciliter la tâche, on t’a créé un atelier CV en vidéo, en 1h top chrono c’est fait et tu bénéficies d’une révision de ton CV avant d’attaquer tes candidatures. En plus c’est à prix mini, seulement 28€ !

          Ensuite, tu peux te rendre sur notre page « Emplois » pour découvrir nos offres actuelles !

          La semaine prochaine, je te prépare un article sur les 10 métiers qui te permettront de travailler à distance. Idéal pour pouvoir couper l’hiver québécois en partant au soleil dans les Caraïbes ou en Amérique Centrale. Ou pourquoi pas rentrer un peu plus longtemps en France pour profiter de ta famille tout en travaillant en remote.

          Article rédigé par Bastien – Co-fondateur chez Canada Explorers