Pourquoi le Canada ?

Pourquoi le Canada ?

Pourquoi le Canada ?

30

Mars, 2022

Immigration

Canada

 

Pourquoi le Canada ?

Tu crois savoir pourquoi tu veux t’expatrier… et si tu te trompais ?

Chez Canada-Explorers nous avons creuser les motivations à partir au Canada sur un large panel de nos adhérents !

Du coup, on te laisse découvrir « pourquoi ils ont choisi le Canada ».

Et peut être que tu te reconnaîtras dans leurs témoignages!

 

Ils sont déjà au Canada :

Carine :

Nous avons choisi le Canada car notre fils fait ses études ici et pratique le sport qu’il aime: le MMA. Aussi pour sa beauté et sa générosité et la bienveillance des gens. Et la possibilité d’évolution professionnelle qui se fait plus rapidement.

Marine  :

Simplement, pour son mode de vie et fonctionnement hyper accueillant et chill. La facilité d’adaptation, l’accueil des canadiens. Pour sa vibe hyper positive. Ses espaces verts incroyables. Les deux saisons été/ hiver qui changent complètement une ville. La vie un peu « américanisée ».

L’ambiance des supporters pour les sports : hockey, patin à glace, football américain.

Les festivals et activités gratuites.

La reconnaissance au travail et son salaire. Les opportunités professionnelles qui peuvent être nombreuses, basées sur la confiance et non l’expérience. On te donne ta chance. La qualité de vie est vraiment top, la vie ici est beaucoup plus centrée sur la vie personnelle et non professionnelle pas de « métro boulot dodo », bien que l’on fasse plus d’heures qu’en France et qu’on ait moins de vacances.

En bref, la France à côté c’est un peu « aigri » comparé au Canada même si le système français reste le meilleur sur pleins de points…

Nicolas :

Franchement, pour le challenge de vivre à l’étranger mais tout en gardant une zone de confort, ça nous rassurait d’aller au Canada et on ne voyait pas où aller. Ma copine est infirmière et le plus simple pour les démarches afin qu’elle puisse exercer était le Canada.

Marine et Gautier :

La réponse est peut-être un peu clichée mais c’est surtout pour le mode de vie (qu’on a surtout choisi l’Alberta et non le Québec). On monte à cheval (équitation western tous les deux), on recherchait vraiment le côté nature et grands espaces qu’on trouve ici et pas en France, le côté ranch aussi du coup ! La vue sur les rocheuses après des kilomètres de plaines ça n’a vraiment pas de prix..!

Et la vie est tellement moins stressante ici. Rien que pour la conduite ! Haha

Aurélie : 

C’était mon rêve d’enfant de voyager au Québec. L’oncle de ma mère vivait à Montebello et nous racontait sa vie ici lorsqu’il revenait en vacances en France. Ça me faisait déjà rêver. Quand j’étais à l’école d’assistante sociale en France, je voulais faire mon stage mais ça a été compliqué à organiser. J’ai donc attendu de finir mes études pour pouvoir venir en PVT. Il faut dire que le social au Québec est à la pointe. J’en avais beaucoup entendu parler lorsque j’étais aux études.

Steve :

  • Une éducation qui se rapproche du modèle scandinave.
  • Grands espaces, nature prédominante
  • Francophonie (du Québec) 
  • Valeurs (ouverture d’esprit, bienveillance…)
  • Pays réputé sécuritaire 
  • Météo (de vraies saisons!)
  • Pénurie de main d’oeuvre / Marché du travail favorable 
  • Pouvoir d’achat plus intéressant (en région) 
  • Le « Rêve Américain »
  • Les V8 pas chers !
Pourquoi le Canada

Ils s’apprêtent à venir au Canada :

Charlène, Arnaud et leurs filles Chloé et Manon :

Nous avons choisi de nous expatrier au Canada pour avant tout sortir de notre zone de confort, pour vivre une expérience unique (et peut être un peu folle). D’embarquer nos jeunes filles d’un an et 4 ans dans cette aventure qui nous espérons leur apportera que du bon (bienveillance, système scolaire, nature, loisirs, cultures…). Et surtout prendre le temps de vivre tous les 4 !

 

Nicolas, Virginie et leurs enfants Emma et Mattéo :

Emma : Parce qu’ils parlent français, parce que c’est un système à l’américaine, et pour la sécurité.

Virginie : Pour la nature et les grands espaces, le travail, la qualité de l’enseignement.

Mattéo : Ils parlent français, la qualité de vie.

Moi : La nature et les grands espaces, le mode de vie à l’américaine. Noël sous la neige. La bienveillance des Québécois.

 

Camille :

J’ai choisi le Canada comme pays d’expatriation parce que déjà mon copain connaît la ville de Québec et a des amis sur place, ce qui avantage beaucoup.

Aussi parce que la culture canadienne m’a toujours intéressée et intriguée. Le pays a l’air magnifique, avec une diversité de paysages incroyables.

Une envie aussi de découvrir de nouvelles choses, nouveautés culinaires et culturelles. Les canadiens et particulièrement les québécois ont l’air très accueillants et d’une grande gentillesse, ce qui nous changerait des français.

Et aussi parce qu’ils parlent français et ça, c’est peu négligeable haha

 

Émilie, Fabien et leur petit Léon :

Le Canada, c’est un rêve de môme… J’ai toujours eu une attirance pour ce pays, les grands espaces… Je ne sais pas… Un feeling peut être…

En plus en tant que patineuse, mon rêve absolu c’est de patiner sur des lacs gelés… J’aime l’hiver, j’aime la neige, la montagne le froid, c’est donc tout naturel que ce pays me donne à penser que c’est un bon choix 🙂

Durant, mes études j’ai eu l’opportunité de partir en stage pendant 6 mois en Angleterre et c’est une expérience qui m’a été tellement bénéfique et enrichissante que j’ai toujours eu en tête de refaire…

J’ai eu la chance de rencontrer un homme aventurier également et qui aime voyager…

Pour notre destination de voyage de noce, nous n’avons pas cherché bien longtemps et c’était pour nous une évidence : LE CANADA.

Ce voyage nous a tellement plu… Nous nous sommes dit : on y retournera 🙂

Et puis, nous avons eu un petit garçon qui a maintenant 2 ans…, nous n’avons pas envie de nous installer dans une routine et nous voulons un nouveau projet de vie… Nous parlions souvent de tout plaquer et partir à l’étranger mais il faut passer le cap et c’est cela le plus dur 🙂

Janvier 2022, c’est décidé on se lance, on part au Canada pour travailler…

Nous avons choisi de miser sur le Québec pour le côté francophone qui nous rassure un peu dans ce projet.

Nous avons découvert Canada-Explorers en réseautant et c’est un vrai appui et bénéfice pour nos démarches…

Nous sommes maintenant bien lancés et attendons des nouvelles dans les jours à venir pour la suite de notre projet…

Élodie et sa petite famille :

Nous sommes une famille avec de jeunes enfants de 3 et 7 ans et choisir un pays « sûr » et stable est une priorité.

Au-delà de la partie raisonnable, c’est avant tout les grands espaces qui sont la 1ère raison!

La nature et la faune sauvage également, le feeling d’être « Into the wild ». De s’adapter et de se fondre au mieux avec elle.

Nous voulons offrir à nos enfants cette opportunité de découvrir un autre système scolaire, encourager la confiance en soi et l’ouverture d’esprit.

Nous voulons être des citoyens du monde et le Canada semble être la terre où cela est possible grâce à toutes les possibilités d’immigrer et toutes ses nationalités différentes.

Le fait que l’on y parle le français est un plus certain pour les premiers pas même si l’objectif est d’être une famille bilingue.

Et finalement, toi, pourquoi le Canada ?

Dis-nous tout ça en commentaire ci-dessous 👇

Ah et au passage si tu es motivé pour toi aussi tenter de rejoindre l’aventure Canada Explorers et que nous t’accompagnions dans ton projet tu peux venir te renseigner ici sur notre programme « la conquête de l’érable dorée ».

Et tu peux venir nous poser des question sur Linkedin ici : Paul et Bastien

🤝

Article rédigé par Polar Bas – Co-fondateur chez Canada Explorers

Immigrer au Canada avec Linkedin

Immigrer au Canada avec Linkedin

Immigrer au Canada :

Linkedin au centre de ton projet !

27

Avril, 2022

Immigration
Canada
Linkedin

 

Immigrer au Canada n’est plus le rêve isolé de quelques-uns.

(par contre ce qui est nouveau c’est d’immigrer au Canada avec Linkedin 🤔) 

C’est aujourd’hui un mouvement constant et durable.

Pour preuve, en 2017, 103 967 Français étaient inscrits sur les registres consulaires de Québec et Montréal. Sachant que ce n’est pas une obligation de s’inscrire sur les registres consulaires, ce chiffre (déjà costaud) est surement largement en dessous de la réalité du nombre de Français qui a choisi de s’expatrier dans ces deux villes.

Plus important, ce chiffre a plus que doublé depuis 2005. 📈

Bref, le Canada attire de plus en plus de monde jusqu’à devenir aujourd’hui la 6ème destination préférée des Français pour s’expatrier, derrière les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Suisse, la Belgique ou encore l’Allemagne.

Pourquoi un tel engouement ? Comment vous aussi vous pourriez poser vos pieds sur ce nouvel eldorado ? Et surtout que fait Linkedin au milieu d’un article sur l’expatriation au Canada ? 🤔

C’est ce que nous allons tenter de voir ensemble. Maintenant et dans la bonne humeur, alors faite vous un thé, allumez votre playlist préférée et embarquez!

Pourquoi un tel engouement avec le Canada ?

Des raisons, il y en a beaucoup !

Des raisons plutôt personnelles 💡 comme l’envie de découvrir un autre pays, un nouveau continent, une nouvelle culture et se mettre au pied d’un défi qui marquera à coup sûr votre vie.

Des raisons plutôt économiques comme l’attrait pour les salaires moyens canadiens supérieurs à ceux de France, l’équilibre vie pro / vie perso souvent primordial au pays de l’érable ou encore la simplicité d’entreprendre. 💼

Des raisons culturelles comme la langue bien sûr. Quel luxe que de pouvoir aller vivre à l’autre bout du monde et pouvoir parler français. 🌍

Des raisons administratives comme le fait que de nombreux permis et visas sont disponibles pour aller vivre dans ce pays en grave manque de main d’œuvre ou encore la simplicité de certaines démarches par rapport à l’hexagone.

Bref, peu importe vos motivations le Canada connait un engouement de plus en plus important. Et il ne devrait pas s’arrêter ici car le gouvernement augmente chaque année ses quotas d’immigration :

  • 2021: 401,000 immigrants attendus
  • 2022: 411,000 immigrants attendus
  • 2023: 421,000 immigrants attendus

Car le pays fait face à une grave crise de l’emploi et connait une pénurie de main d’œuvre sans précédent. 🛠

A l’heure où j’écris ces lignes plus d’1 million de postes sont vacants au Canada, un constat aux antipodes des chiffres du chômage dans certains pays d’Europe.

Ce constat alarmant pousse les gouvernements (provinciaux et fédéral) à s’ouvrir de plus en plus aux travailleurs étrangers. Et bien sûr aux français, qui en plus d’être réputés pour leur formation parlent…français. Denrée rare dans un pays censé être bilingue.

Le Canada fait rêver et le pays à besoin de nous.

Un deal gagnant / gagnant. 🤝

Et pourtant, immigrer reste un véritable chemin de croix.

Il existe 1000 façons de venir au Canada et les processus sont parfois lourds et longs.

Paradoxe d’un pays plein de contradictions.

Mais du coup, comment immigrer au Canada avec Linkedin ?

Comment venir tenter sa chance au Canada ?

C’est la grande question!

Et quitte à vous décevoir: non, il n’y a pas de solution miracle. 

En revanche, il y a des solutions!

Plein. ✅

A vrai dire il existe plus de 80 façons d’immigrer au Canada il va falloir trouver la vôtre.

Il va falloir avoir un plan de match! Une stratégie qui est propre à vous même pour venir au Canada. Et c’est là que nous pouvons vous aider avec Canada Explorers.

Que ce soit seul, en couple, en famille, à 20 ou à 50 ans il existe un moyen pour vous de venir continuer votre légende personnelle de ce côté de l’Atlantique.

Nos formations, nos partenaires et notre communauté sont là pour vous accompagner et toucher à ce but.

Mais on s’éloigne du sujet.

Quoi qu’il en soit, immigrer rime souvent avec trouver un emploi.

Et nos cousins canadiens restent avant tout des anglo-saxons.

Et qui dis marché anglo-saxon dit marché de réseautage.

Et c’est là qu’intervient votre futur meilleur ami : Linkedin!

Immigrer au Canada avec Linkedin ?

Linkedin est un outil puissant.

Il permet de contacter et communiquer avec des professionnels partout dans le monde.

Et au Canada, des professionnels en manque d’employés, il y en a beaucoup!

Vous me voyez venir 😏

Cet outil trop souvent sous-estimé est un vrai tremplin vers les entreprises et les employeurs canadiens!

Vous devriez (non vous devez!) mettre à jour votre profil afin de l’optimiser et commencer à utiliser Linkedin quotidiennement.

Comment ?

C’est la question à 10 000€ et c’est pour ça que nous avons mis en place un challenge sur un mois pour vous aider à franchir le pas !

👉 Mais l’idée principale, c’est d’utiliser Linkedin pour ajouter des entreprises qui vous intéressent, des gens qui exerce votre profession ou encore des gens qui ont vécu ce grand défi qu’est l’expatriation

Ajoutez-les, discutez, interagissez, proposez des cafés virtuels.

D’ailleurs vous pouvez commencer en ajoutant Bastien et Paul (moi-même) !

On dit aujourd’hui que sur Linkedin :

  • 1% des membres produisent du contenu
  • 9% des membres sont dans l’interaction : like, commentaire, partage.
  • 90% des membres lisent sans interagir = la majorité silencieuse

Visez à minima la catégorie des membres dans l’interaction.

Parfois, on essuie des revers. ☹️

Parfois, on a de superbes surprises. 🙂

Mais en tout cas, cette démarche vous permettra d’étendre doucement votre réseau au Canada et de comprendre de mieux en mieux ce pays et son tissue économique.

En un mot : vous prenez de l’avance sur votre projet.

Bref, Linkedin est un outil extraordinaire, peut être encore plus dans un pays ou le réseau est roi.

Du coup, oui il est possible d’immigrer au Canada avec Linkedin.

Pour ça commencez dès aujourd’hui à investir du temps sur ce réseau.

Il sera peut-être votre ticket vers votre nouvelle vie demain.

Parole de Paul.

Article rédigé par Pablito – Co-fondateur chez Canada Explorers

Les salaires au Québec

Les salaires au Québec

Tout savoir sur les salaires au Québec 💸

23

MARS, 2022

Québec
Salaire
Canada

Pour commencer, savais-tu qu’au Québec, tu peux être payé-e à la semaine, tous les 15 jours, ou au mois en fonction des entreprises ? Ce n’est qu’un détail mais voilà pourquoi je vais te parler aujourd’hui des salaires au Québec !

Personnellement, j’adore être payé à la semaine !

Psychologiquement, lisser ses charges et sa gestion est bien plus pragmatique pour moi.

Aussi, quand on recherche un job, on tombe souvent sur un salaire horaire brut !

🤓

Mais brut, ça veut dire quoi quand on vient de l’étranger et qu’on souhaite se projeter…?✈️

Pas grand-chose on est d’accord !

La différence brut/net d’un salaire au Québec

Pour un salaire « moyen » par exemple, on déduira : (chiffres à titre indicatif qui dépendent de chaque situation 😉)

💸  9% Impôt Fédéral
💸 12% Impôt Provincial
💸 6% RRQ (régime de retraite du Québec)
💸 1% Assurance Emploi
💸 0,5% RQAP (régime québécois d’assurance parentale)

Et pour moi par exemple, il y a aussi :

💸 5$ par semaine pour mon forfait cellulaire (75% pris en charge par mon employeur)
💸 64,15$ par semaine pour mon assurance collective (40/60 avec l’employeur)

Sachant qu’une partie de mes dépenses d’assurance collective peut être déduite des impôts et qu’une part des impôts prelevés à la source nous sera créditée au printemps.

(une conjointe en permis d’études et un enfant, fiscalement, ça fait la différence…😉)

La différence brut/net de salaires au Québec

Le SMIC québécois est à 13,50$/h brut.

Il passera à 14,25$/h brut (soit 9,94€/h) au 1er mai 2022. (2280$/mois soit 1591€ brut).

Sauf pour les salariés rémunérés au pourboire (11,40$/h + pourboires)

📈

Naturellement, tu n’aspires sans doute pas à une rémunération au salaire minimum. Dans l’hypothèse ou tu penserais à reprendre tes études, c’est parfait pour te situer quand tu souhaitera utiliser les 20h par semaine dont tu as droit pour tenter l’expérience du job étudiant. 😉

Comment avoir la certitude d’être bien payé au Québec ?

Pour commencer tu ne l’auras jamais, cette certitude. Mais en prenant connaissance de plusieurs choses capitales tu pourras à minima savoir ou tu te situes :

  • La première expérience québécoise n’est pas un mythe (sauf exceptions). Il faut faire ses preuves.
  • La confiance règne ! Et ce n’est pas ironique. On fait plus facilement confiance et on obtient plus d’une poignée de main que d’un contrat de 47 pages.
  • Tu gagneras théoriquement moins qu’en France. Ça tombe bien, en moyenne le niveau de vie est bien plus agreable et le pouvoir d’achat plus interessant. (Sauf si tu vis dans un hôtel dans le Dowtown de Montréal avec 3 supercars américaines dès la premiere année, on s’entend😅).

Aussi, je t’invite à consulter ce site du gouvernement qui t’indiquera le salaire minimum, médian, (et pas moyen, qui n’a aucun intérêt, petit tips pour tes futures recherches😉) et le haut du panier par catégorie professionnel (CNP).

 

En conclusion, cet article te permettra de te positionner sur les prochaines offres d’emploi que tu consulteras ou les propositions que tu recevras. Ainsi, grâce à ces indications sur les salaires au Québec, tu pourras budgeter ton futur pouvoir d’achat et ainsi être aligné tes compétences ainsi que ton expérience professionnel avec le marché de l’emploi Québécois.

🤓🎁

 

Alors, tu en penses quoi ? 💡

Dis-moi en commentaire dans quel domaine tu travailles/postules ?

Et n’oublie pas de partager avec nous où en sont tes recherches. 😁

👇

Parallèlement, tu peux poursuivre l’aventure en decouvrant la formule unique de CanadaExplorers en cliquant juste ici !!

A très vite la famille pour de nouveaux articles ✌️

Article rédigé par Steve Blumstein – Coach en Expatriaiton chez Canada Explorers et créateur du blog STALIMAPICS

Avantages et inconvénients de vivre au Canada

Avantages et inconvénients de vivre au Canada

Avantages et inconvénients de vivre au Canada 🌲

16

MARS, 2022

Avantages et inconvénient de vivre au Canada

Si vivre au Canada est un rêve, un projet ou tout simplement une option, c’est que vous devez être attiré par certains points fort qu’offre ce pays nord-américain.

Mais voilà, l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs et il a aussi des points faibles. Et c’est ce qui nous a inspiré pour écrire cet article très subjectif sur les avantages et inconvénients de vivre au Canada !

Alors, suivez le guide, vous connaissez la chanson. Faite vous une bonne tasse de thé, lancez une playlist chill et suivez le guide :

Les avantages de la vie au Canada 

Aller, on embarque, c’est encore une fois subjectif, mais voila les avantages qu’offre le Canada qui en font, pour nous, un top pays pour s’expatrier !

 

1 – Le Canada est avant tout une terre d’accueil qui comptait déjà en 2011 plus de 20% de sa population qui était née hors du Canada. C’est donc selon moi sa grande force, sa diversité et son hospitalité rendent le Canada très agréable pour une expatriation. 🤝

 

2 – Le marché de l’emploi et le niveau de vie ! Oubliez le mot chômage, il n’existe pas au Canada et la pénurie de main d’œuvre que traverse le pays offre de nombreuses opportunités professionnelles. Et pour ce qui est du niveau de vie, tout va évidemment dépendre de vos opportunités, de votre localisation et de votre rythme de vie. Mais de manière générale, on vit bien mieux au Canada avec un salaire de bases qu’en France par exemple. Bref, en traversant l’Atlantique, vous connaitrez surement une amélioration de votre niveau de vie, mais là encore si vous faites « un petit boulot » au centre de Vancouver, c’est une autre histoire. 💵

 

3 – Les grands espaces et la nature a porté de main. Quand on pense Canada, on pense grande forêt, lac, chalet, camping et randonnée. Et ce n’est pas un mythe. Le terrain de jeu offert par le Canada est incroyable. Vous aurez du mal à vous en lasser et si jamais les escapades en pleine nature vous plaise alors ne cherchez plus : le Canada est the place to be ! 🌲

 

4 – L’éducation à une longueur d’avance. Les classes ne sont pas surchargées, les enfants ont des cours de gestion budgétaire, les universités sont vraiment accès pratique plus que théorie. Bref, c’est souvent un plus mis en avant par les immigrants au Canada. Attention, tout n’est pas rose et la pénurie de main d’œuvre chez les profs peut parfois jouer de mauvais tours ou encore, l’université est plus chère que chez nous par exemple. Mais pour en savoir plus, n’hésite pas à en parler avec notre coach en expatriation qui a son fils en plein dans le système scolaire canadien. Pour son blog, c’est par ici : Bienvenue à toi, aventurier des temps modernes… – STALIMAPICS 📚

5 – L’hiver, le vrai ! L’hiver est costaud, mais je vous assure que si on lui donne une chance, vous allez l’adopter. Bien équipé et motivé, vous pourrez profiter de toutes belles activités qu’offre l’hiver canadien : raquette, patin, hockey, ski de fond, festival hivernaux, cabane à sucre, etc. Bref, c’est incroyable de vivre l’hiver à fond et de découvrir toutes ces nouvelles activités qui paraissent parfois extraordinaires, mais qui sont ici… tout à fait normale

Les inconvénients de la vie au Canada

Bon, maintenant le revers de la médaille, voici donc pour nous les côtés négatifs qu’apporte la vie au Canada.

 

1 – La distance avec la famille ! Bon, c’est plus propre à l’immigration qu’au Canada en soi. Mais c’est à prendre en compte. Vivre au Canada, c’est avoir entre 7h et 9h de décalage avec toute sa famille. C’est raté des événements importants comme des mariages, des anniversaires ou encore des naissances. Bon, on ne va pas se mentir, on peut toujours prendre un avion en cas d’urgence, mais c’est tout de même parfois pesant.

 

2 – L’architecture. Surprenant ? Peut-être un peu, mais les richesses de nos villes d’Europe (églises, monuments, sculptures, etc.) peuvent manquer quand l’on côtoie les grattes ciel des villes nord-américaines, les maisons en matériaux légers ou encore les grands boulevards de bétons. Mais on ne va pas en vouloir à nos cousins d’Amérique, leurs continents n’a que quelques centaines d’années après tout. 🏢

 

3 – Certains rouages du système. L’Amérique du Nord est le berceau du capitalisme et le Canada n’échappe pas à la règle. Tout a un prix, aussi bien les études qui laissent les étudiants endettés avant même d’entrer dans leurs vies actives, que les services en tout genre, dont les soins de santé. Promis la sécurité sociale française peu parfois manquer. Donc n’oubliez pas de vous assurer avec, nous avons de décoller ! 🤑

 

4 – Les distances et les routes ! Alors le pays est magnifique et offre un terrain de jeu incroyable certes, mais parfois, c’est fatiguant de faire une activité à… 5h de route et puis une autre la semaine d’après à…4h de route. Et oui, qui dit grand pays dit longue distance alors, accrochez votre ceinture, vous allez rouler. Et quand on voit l’état des routes du Québec, ça peut être une sacrée partie de plaisir 🚗

 

5 – L’hiver ! Bon, c’est un peu de la triche, car c’est aussi dans les avantages, mais ce n’est pas que de l’amour l’hiver canadien. Il est rude, mais surtout, il est long ! Il commence doucement en novembre avec les premières neiges pour partir tranquillement fin avril. Et puis il apporte son lot de galère, il va falloir déneiger votre maison, votre voiture ou encore marcher prudemment lors des pluies verglaçantes. Bref, parfois, on en a marre en tabarnak ! ⛄

Conclusion des avantages et inconvénients de vivre au Canada :

Et voilà les amis ! C’était notre article complet pour parler des avantages et inconvénients d’une immigration au Canada. Nous sommes bien sûr très attachés à ce pays et malgré ses contraintes, il reste incroyable pour y vivre, ou du moins s’y expatrier pour un temps. On vous invite toujours à venir le découvrir à travers un voyage exploratoire pour apprendre à mieux le connaître et vous faire une propre opinion des avantages et inconvénients de vivre au Canada.

Aller, à toi de jouer en nous disant en commentaire ce que toi, tu considères comme les avantages et inconvénients de vivre au Canada!

N’hésite pas à nous dire aussi qu’elle type d’article, tu aimerais que l’on aborde prochainement 😊

Et enfin, si tu es prêt à franchir le pas de tenter une immigration au Canada malgré ces points négatifs, alors tu peux regarder sereinement notre programme et rejoindre notre belle et grande famille en cliquant ici !

En attendant paix et karaté dans le monde, la famille !

Article rédigé par Pablito – Co-fondateur chez Canada Explorers